Syndicat National des Établissements et Résidences Privés pour Personnes Âgées
Anticiper et préparer l’avenir… sans crainte et sans attendre !
 
Les personnes âgées de plus de 60 ans représentent aujourd’hui un quart de la population française et représenteront plus du tiers de celle-ci en 2060. Dans le même temps, le nombre de personnes en perte d’autonomie doublera, passant de 1,5 à 3 millions de Français.
 
Sous la présidence de François HOLLANDE, la question du vieillissement n’a pas été éludée : la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement (ASV), votée à l’unanimité en décembre 2015, a permis des avancées sectorielles importantes. Elle apparaît néanmoins insuffisante au regard de la transition démographique que devra affronter notre pays dans les années à venir…
 
Alors que 2017 est une année de profond renouvellement démocratique, durant laquelle de nouveaux enjeux et de nouvelles perspectives vont être tracés, les professionnels du secteur du Grand Âge, réunis au sein de la Confédération SYNERPA, souhaitent poursuivre et approfondir le dialogue sur la question du Bien vieillir, qui n’est pas seulement l’enjeu d’un secteur, mais bien celui de toute la société.
 
Dans une période troublée, nous faisons le choix de l’optimisme. En janvier 2017, selon l’OCIRP, 80% des Français considèrent la perte d’autonomie comme un sujet fondamental et regrettent que cette question soit trop rarement au coeur des politiques publiques.
 
Oui, les générations du Baby-boom sont plus exigeantes que les précédentes. Oui, le vieillissement fait partie des sujets que les Français sont désormais prêts à envisager, à anticiper. Il convient de les y accompagner. A travers ce défi considérable, il y a de formidables opportunités en matière de solidarité intergénérationnelle, de développement économique et de créations d’emplois.
 
Les différentes pistes proposées ci-après nécessitent une vision et un courage politique. Elles constituent un investissement concret pour l’avenir. Un avenir offrant aux personnes âgées la liberté de vivre la vie que les générations précédentes n’auraient, sans doute, jamais imaginé connaître.
 
Jean-Alain MARGARIT
Président
 
Florence ARNAIZ-MAUMÉ
Déléguée générale


Quelle politique pour le Grand Âge en France ? 2017-2022