En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus - J'ai compris
Syndicat National des Établissements et Résidences Privés pour Personnes Âgées
Horizon 2030 :
prévoir pour mieux anticiper, réformer pour améliorer, oser pour avancer

Le 13 juin 2018, lors d’un discours prononcé devant le Congrès de la Mutualité, le Président de la République, Emmanuel Macron, a posé un acte fort et essentiel dans les termes suivants : « Il nous faut construire un nouveau risque, il nous faut répondre à cette nouvelle vulnérabilité sociale qu’est la dépendance. Sur ce sujet, l’année 2019 sera aussi consacrée à une loi qui sera votée avant la fin de l’année ».

 À deux reprises seulement dans notre histoire contemporaine, un Chef de l’Etat s’était exprimé aussi clairement sur sa volonté de légiférer dans le domaine du financement de la dépendance. Jacques Chirac, en 1995, s’était engagé dans un processus ambitieux qui, finalement abandonné, débouchera tout de même en 1997 sur la création de la Prestation Spécifique Dépendance (PSD). Puis, en 2007, Nicolas Sarkozy s’engagea à créer un 5e risque, projet finalement abandonné au sortir de l’été 2011.

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? Il est vrai que le Président de la République n’a pas habitué les Français depuis mai 2017 à brider sa volonté réformatrice. On imagine mal, dès lors, que la solennité de son annonce ce 13 juin à Montpellier puisse s’accommoder de tout pas en arrière.

Quelques jours plus tôt, le 30 mai, la Ministre des Solidarités et de la Santé, Mme Agnès BUZYN, avait annoncé un plan de mesures intitulé « Grand Âge et Autonomie ». Cette feuille de route esquissait déjà une volonté nouvelle de relancer un processus de réforme à court terme tout en se projetant vers l’horizon 2030 guidé en cela par un grand et large débat citoyen.

Cette invite, le SYNERPA la reprend aussitôt à son compte. Face à un Chef de l’Etat et à une Ministre qui nous encouragent à penser l’avenir, nous devons, à notre tour, être à la hauteur du défi en apportant notre contribution au débat. Ce document n’est donc pas un énième Livre Blanc. Il n’est pas constitué d’une batterie de propositions ou d’une liste d’amendements à d’hypothétiques futurs projets de loi. Ce temps viendra plus tard.

Ce document a plutôt pour objectif de mieux définir les enjeux qui se posent à nous dans les 15 prochaines années en redonnant une perspective aux pouvoirs publics autant qu’à nous-mêmes.

Voici quelques années le prix Nobel Pierre-Gilles de Gennes déclarait : « le vrai point d’honneur n’est pas d’être toujours dans le vrai. Il est d’oser, de proposer des idées neuves, et ensuite de les vérifier ». À travers ce document, le SYNERPA a envie « d’oser ».
 
 
Jean-Alain MARGARIT
Président
 
Florence ARNAIZ-MAUMÉ
Déléguée générale


Horizon 2030 : prévoir pour mieux anticiper, réformer pour améliorer, oser pour avancer